LES MATÉRIAUX POUR AVANCER

Précommercialisation d’une technologie propre recyclant les lampes contenant du mercure.

COÛT DU PROJET:

300 000 $

CONTRIBUTION DE PRIMA:

120 000 $

DÉTAILS DU PROJET:

Le projet d’une valeur de 300 000 $ sera réalisé par l’équipe du professeur Parisa Ariya de  l’Université McGill en collaboration avec ses partenaires industriels montréalais que sont Alserna et PO-Laboratoires. Alserna est une entreprise de R-D spécialisée, entre autres, dans les capteurs laser, la surveillance, les composantes électroniques et le contrôle de l’environnement. Quant à PO Laboratoires, l’entreprise effectue également de la R-D de nouvelles technologies liée au contrôle et la protection de l’environnement, notamment la réhabilitation du mercure.

Les composants contenant du mercure sont reconnus pour être des polluants persistants, toxiques et sujets à la bioaccumulation. L’une des sources de plus en plus importantes de l’utilisation industrielle du mercure est associée à des lampes économes en énergie contenant du mercure (MCL). Parmi celles-ci, on retrouve également les lampes fluorescentes, à décharge et haute intensité et les lampes fluorescentes compactes. Afin de respecter la réglementation sur le traitement des rejets de mercure, en lien avec la convention internationale des Nations Unies pour la protection de l’environnement (UNEP), l’Université  McGill propose de relever le défi du recycle grâce à un prototype déjà développé avec la collaboration industrielle.

PARTENAIRES INDUSTRIELS:

       

PARTENAIRES DE RECHERCHE:

Pin It on Pinterest