LES MATÉRIAUX POUR AVANCER

Développement de procédés électro-catalytiques avancés utilisant des électrodes nanostructurées pour la décontamination des eaux contenant des substances perfluoroalkyliques/polyfluoroalkyliques (PFAS)

COÛT DU PROJET:

675 000 $

CONTRIBUTION DE PRIMA:

270 000 $

DÉTAILS DU PROJET:

Le but du projet de Patrick Drogui et My Ali El Khakani vise à tirer profit des propriétés uniques des nanomatériaux pour développer de nouveaux procédés électro-catalytiques avancés (ECA) hautement efficaces pour décontaminer les eaux des polluants organiques persistants, tels les perfluoroalkyliques et polyfluoroalkyliques, communément appelés PFAS.

Les travaux de recherche en décontamination des eaux se feront en étroite collaboration avec des partenaires industriels, dont SANEXEN, une entreprise experte en restauration de sites et en gestion des sols contaminés et des matières résiduelles, ainsi que Rio-Tinto Fer et Titane (RTFT), qui apportera sa contribution dans le développement des électrodes à base d’alliages de titane.

Les nouvelles électrodes seront transférées au laboratoire du professeur Drogui de l’INRS et intégrées dans des réacteurs ECA de nouvelle génération pour développer et optimiser des procédés de dégradation des PFAS.

L’analyse et le suivi de ces contaminants et de leurs produits de dégradation seront ensuite réalisés sous la direction du professeur Sébastien Sauvé, à l’Université de Montréal.

PARTENAIRES INDUSTRIELS:

PARTENAIRES DE RECHERCHE:

Pin It on Pinterest