Communauté

Communauté

Partager cette page
Projet

Développement d’une méthode de sélection des composants pour les membranes nanocomposites et application au domaine du génie civil et de la protection

Année de démarrage du projet: 
2017
Coût du projet: 
600 000 $
Contribution de PRIMA: 
240 000 $

Les membranes polymériques ont progressivement remplacé certains matériaux traditionnels dans le domaine du génie civil et de la protection. Selon les applications, elles remplissent des fonctions pour la gestion de l'humidité, le confinement des contaminants chimiques, la résistance mécanique et l'isolation thermique et phonique par exemple. L’utilisation de nanocomposites constitue une voie à explorer pour augmenter leurs performances mécaniques, thermiques et barrières et leur permettre de relever les nouveaux défis liés, entre autres, aux préoccupations croissantes pour la santé et l'environnement, au virage vers la fabrication durable, à l'impact des changements climatiques, à des conditions environnementales et industrielles en service de plus en plus sévères, et à un désir d'une meilleure protection contre les armes chimiques et biologiques. Or, une des difficultés réside dans l’obtention d'une distribution, d'une dispersion et d'une adhésion optimales des nanoparticules dans la matrice polymère. En alternative aux stratégies traditionnelles par essais-erreurs ou optimisation numérique, ce projet vise à concevoir une méthode de sélection des composants des mélanges nanocomposites basée sur des considérations de compatibilité physique et chimique et à l’appliquer pour le développement de membranes de haute performance pour le génie civil et la protection.

 

Partenaires industriels: 
Partenaires de recherche: