Communauté

Communauté

Partager cette page
Projet

Amélioration de la performance des isolateurs haute tension dans les conditions de givrage atmosphérique

Année de démarrage du projet: 
2018
Coût du projet: 
750 000 $
Contribution de PRIMA: 
150 000 $

Dans ce projet d’une durée de 4 ans, en collaboration avec l’institut de recherche Hydro-Québec (IREQ) Hydro-Québec, nous proposons des investigations axées sur l’élaboration de revêtements glaciophobes pour les isolateurs de poste et les chaînes suspendues haute tension en céramique (porcelaine ou verre). En effet, ces revêtements présentent certains avantages, notamment la facilité d’application, des gains de temps comparativement au déglaçage ainsi que de faibles coûts de fabrication. Deux approches sont proposées pour l’élaboration des revêtements glaciophobes :

  • La première approche s’appuie sur le principe dit de ―trapping air ou ―piégeage d’air. Cette stratégie vise à empêcher la nucléation ou la germination de la glace et favorise l’élimination rapide de gouttelettes d’eau, arrivant sur la surface avant la congélation. Ce principe s’appuie sur un revêtement superhydrophobe.
  • La deuxième approche dite ―trapping liquid ou ―piégeage de liquide », a pour objectif la réduction importante de l’adhésion de la glace sur la surface considérée par l’utilisation d’une couche de liquide organique à l’interface glace/surface solide.

Le projet proposé contribuera à maintenir le leadership du Canada, fortement tributaire du givrage, en tant que producteur majeur d’électricité. Le développement d’enduit glaciophobe réduirait considérablement le risque et la fréquence des pannes de courant et réduirait l’impact financier des tempêtes de glace et de neige sévères. Enfin, ce projet à caractère multidisciplinaire (génie des matériaux et génie électrique) aidera à former deux stagiaires postdoctoraux, deux doctorants, un étudiant à la maîtrise ainsi que trois étudiants de 1er cycle qui constitueront de plus un bassin d’embauche de tout premier ordre.

Partenaires industriels: 
Partenaires de recherche: