Community

Community

Share this page
Project

Génération d’eau atmosphérique utilisant un nano-matériel fonctionnalisé

Project start year: 
2018
Project cost: 
391 667 $
PRIMA contribution: 
78 333 $

La capture d’eau atmosphérique permet aux régions arides dépourvues de pluies régulières, ou ayant des ressources souterraines inaccessibles de se prévaloir de l’eau potable nécessaire pour subvenir à leurs besoins. Les méthodes typiques pour ce type de capture reposent sur un principe commun : forcer l’air humide à circuler sur un maillage, l’eau y condense et s’écoule par drainage gravitationnel. Toutefois, ces approches sont limitées d’un point de vue de rendement, notamment en raison du taux de condensation et le temps de drainage. Technologies Aérospatiales Inc. (TAI) ont développé une configuration alternative pour la capture d’eau, centrée sur un substrat poreux nanostructuré qui permet la nucléation de gouttelettes d’eau et le « pompage » pour accélérer le drainage par capillarité. TAI requiert l’expertise en place à Polytechnique Montréal et à l’université McGill en ingénierie des surfaces et synthèses de nanomatériaux afin de raffiner les paramètres de cette nouvelle configuration et construire des systèmes pouvant être validés à plus grande échelle. Cette seconde phase de collaboration entre TAI et ses partenaires universitaires mènera au déploiement d’une nouvelle technologie canadienne pour la capture d’eau atmosphérique et révolutionnera l’approvisionnement en eau fraîche. Avec un marché mondial estimé à plus d’un milliard de dollars US d’ici 2020, sans compter les réserves diminuantes des ressources hydrologiques du Canada, le succès de ce projet mènera à des retombées substantielles pour l’économie canadienne.

Industrial partners: 
Research partners: