Communauté

Communauté

Partager cette page

Liste de projets financés
Secteur Infrastructure

PRIMA Québec est heureux d’annoncer une contribution de 1,07 M$ au projet ATLAS visant à développer un processus d’allègement de structure favorisant l’utilisation intensive d’alliages légers. Le projet d’une valeur de 2,75 M$ sera piloté par l’équipe du Pr. Alain Desrochers de l’université de Sherbrooke, en collaboration avec des chercheurs de l’université Laval et le Centre de Technologies Avancées. Les partenaires industriels sont Bombardier...
Année de démarrage du projet: 2016
Les résines thermoplastiques sont très utilisées, mais les applications structurales sont peu nombreuses, car les matériaux thermoplastiques à fibres continues sont très difficiles à mettre en forme. Les nouveaux matériaux thermoplastiques à polymérisation in situ développés par BASF (nylon) et Arkema (acryliques) permettent de fabriquer des pièces structurales avec des renforts continus à partir de résines liquides. Ces nouveaux matériaux...
Année de démarrage du projet: 2016
Bell Helicopter Textron Canada, Bombardier Aéronautique et Bombardier Transport joignent leurs forces au CDCQ pour valider l’utilisation de fibres de carbone recyclées dans de grandes pièces composites. Bell Helicopter et Bombardier Aéronautique utilisent des fibres de carbone dans leurs pièces et génèrent des déchets lors de la fabrication de ces pièces. Ces trois partenaires industriels recherchent des solutions peu coûteuses pour réduire le...
Année de démarrage du projet: 2018
Dans ce projet multipartenaires, le CNRC en collaboration avec ses partenaires industriels, développera des structures polymères composites ultralégères et partiellement biosourcées en vue de remplacer les matériaux actuellement utilisés dans certaines composantes intérieures de véhicules : tableaux de bord, systèmes plafonniers, panneaux de port, etc.  Ce développement unique de matériaux semi-structuraux écoresponsables sera permis par l’...
Année de démarrage du projet: 2017
Au cours des dernières années, l’industrie du transport a démontré un intérêt croissant pour l’utilisation de matériaux composites de haute performance à matrice polymérique afin d’atteindre des réductions de poids qui ne peuvent être obtenues avec les métaux. Cependant, les temps de cycle des procédés de fabrication traditionnels des composites hautes performances ne sont pas adaptés à la production de pièces en grandes séries. Par conséquent,...
Année de démarrage du projet: 2017
Pratt & Whitney Canada fabrique des pièces par le procédé de moulage par injection basse pression des poudres métalliques (low-pressure powder injection molding, LPIM). Ce procédé permet d’obtenir une pièce métallique dense à partir d’un mélange initial de poudre métallique et d’un agent liant qui peut être polymérique ou formé à partir d’un mélange à base de cire. Au cours d’un premier projet financé par le programme de subvention d’...
Année de démarrage du projet: 2017
L’ajout d’additifs à base de carbone à des polymères peut amener à des changements importants dans les propriétés électriques, mécaniques et thermiques de ceux-ci. Le graphène, le nom donné à un dérivé du carbone se présentant sous la forme d’une morphologie en feuillets pour laquelle les atomes de carbone se disposent en structure hexagonale, possède des propriétés exceptionnelles permettant une altération significative des propriétés des...
Année de démarrage du projet: 2018
La technologie des revêtements et de l’ingénierie de surface appliquée sur un substrat sous-jacent permet une amélioration de la performance de ce dernier par l’ajout de nouvelles fonctionnalités ainsi qu’une augmentation de sa valeur. Le projet proposé, associé avec la Chaire industrielle de recherche multisectorielle en revêtements et en ingénierie des surfaces du CRSNG à Polytechnique Montréal, se concentre principalement sur le développement...
Année de démarrage du projet: 2017
L’objectif de ce projet de recherche collaborative est de démontrer une nouvelle approche pour réaliser un revêtement anticorrosion auto-guérissant et conducteur pour les alliages d’aluminium utilisés dans l’industrie aéronautique et spatiale. Cette proposition se base sur les résultats obtenus dans le cadre d’une étude préliminaire de 18 mois réalisée en collaboration entre Airbus D&S et l’ÉTS. Suite à cette étude, nous considérons que la...
Année de démarrage du projet: 2016
L’objectif de ce projet de recherche collaborative est de démontrer une nouvelle approche pour réaliser un revêtement anticorrosion auto-guérissant et conducteur pour les alliages d’aluminium utilisés dans l’industrie aéronautique et spatiale. Cette proposition se base sur les résultats obtenus dans le cadre d’une étude préliminaire de 18 mois réalisée en collaboration entre ArianeGroup et l’ÉTS. Principalement, ce projet vise à améliorer les...
Année de démarrage du projet: 2016

Pages