Communauté

Communauté

Partager cette page
Projet

Développement de matériaux intelligents pour le verre : couches antibuées et autonettoyantes déposées par plasmas à la pression atmosphérique

Année de démarrage du projet: 
2015
Coût du projet: 
322 580 $
Contribution de PRIMA: 
124 990 $

L’industrie du verre investit d’importantes ressources dans des programmes de recherche et développement. En effet, même si les méthodes de production n’ont pas évolué pendant des années, l’industrie du verre doit maintenant faire face à de nouveaux défis comme soutenir l’augmentation de la production ou encore améliorer la qualité du verre produit. Il existe donc un besoin réel pour développer des verres intelligents répondant aux besoins du 21e siècle. Ces besoins sont étroitement reliés aux recherches effectuées par G. Laroche et L. Stafford concernant le développement d’un procédé plasma à pression atmosphérique pour la production de matériaux antibuée et autonettoyants. Il s’agit essentiellement d’exciter un précurseur gazeux dans un champ électrique pour l’amener à polymériser et à se déposer à la surface du verre. Un tel procédé présente le grand avantage de pouvoir moduler l’interaction de l’eau avec des surfaces, tout en étant facilement adaptable pour répondre aux besoins de l’industrie et de la production de masse. En conséquence, le principal objectif de ce projet de recherche est de développer un procédé de dépôt par décharge contrôlée par barrière diélectrique à pression atmosphérique, afin d’obtenir un verre antibuée et autonettoyant. Il s’agit d’un procédé « vert » puisqu’effectué dans l’azote avec une consommation totale des précurseurs gazeux.

Secteurs: 
Partenaires industriels: 
Partenaires de recherche: